Pourquoi cette aventure ?

Libre Comme Max: 

Pourquoi cette aventure? 

Cette boule au ventre...

Cette petite boule au ventre qui montre sa trogne avant d'aborder un homme / une femme qui nous plaît. Ce petit doute qui frappe à notre porte avant de démissionner et changer de vie. Cette appréhension qui nous enlace avant de prendre la parole en groupe.

Ces peurs (appelons un chat un chat), on les connaît tous... je les connais bien! Elles viennent, repartent, mais au fond elles sont toujours avec moi.

Cette peur m'a bloqué, un peu comme un cheval qui refuse de sauter l'obstacle...
Ayant la frousse de l'affronter, je l'évitais, je la contournais.

Enfant, j'avais peur . . .

d'aller en colonies de vacances

et de rencontrer des enfants que je ne connaissais pas… Du coup, je fuguais des centres aérés pour revenir dans les jupons de ma mère

giphy (7)

de répondre à une question en classe

ou d’être interrogé en poésie

d'enlever les petites roues de mon vélo

J’ai dû attendre l’âge de 10 ans (et pas mal de mensonges à mes camarades) pour les enlever, recommencer puis y arriver

Adolescent, j'avais peur . . .

d'embrasser une fille pour la première fois

j’ai du inventer un bon nombre de maladie bucco-dentaire pour éviter d’avoir à me lancer dans cette aventure, alors que j’en mourrai d’envie ! 

de partir vivre à l'étranger

Les USA me tendaient les bras… ceux de mon petit quartier aussi! J’ai décidé d’y rester

d'aller à contre courant de l'opinion

de mon entourage pour faire les études que je voulais vraiment faire

Adulte, j'ai eu peur . . .

de passer mon permis de conduire

Je l’ai finalement eu, le patron d’auto école s’est fait depuis construire une maison à Ibiza

de demander une augmentation à mon boss

Celle de mon collègue de bureau venant d’être acceptée

de mettre des chapeaux

Alors que je trouvais les couvre-chefs trop stylés!

de quitter mon emploi stable

Pour recommencer ma vie à zéro

Bref, j'ai été bloqué par

L'inconnu

La prise de décision

L'échec

Le risque

Le regard de l'autre

Seule issue pour être bien: rester sagement dans sa zone de confort... mais je savais bien au fond de moi que ce ne serait pas une source d'épanouissement, mais plutôt de frustration ; que des petits sauts dans le vide me feraient le plus grand bien

Là, on est loin, très très loin de l'audace !

Je me suis rendu compte aussi que mon intuition était souvent bonne ... mais que je ne l'écoutais pas ! Au contraire, je laissais mon intellect prendre le pas et me freiner.

La décision d'être audacieux

J'ai toujours beaucoup admiré les fonceurs (je les appelle les bulldozers), ceux qui avancent sans se poser de questions, qui font ce qu'ils veulent et qui n'ont peur de rien ...

Ils ne se posent pas de questions ? Ils n'ont peur de rien ? Quelle ERREUR d'écrire çà !

Cette petit boule au ventre, bien sûr qu'ils la connaissent, bien sûr qu'ils doutent. Mais ils ont décidé de ne pas céder à toutes ces peurs et d'utiliser l'audace pour les affronter !

Cela n'engage que moi, mais j'ai toujours eu l'impression que l'audace était un gros mot ! Alors que c'est juste l'inverse de la peur, l'inverse de mes peurs.

J'ai le sentiment que l'audace, c'est cette capacité de décider de faire quelque chose peu importe son issu. C'est l'humilité d'accepter de ne pas savoir. C'est le courage de le faire contre l'avis de tous.

Bref, c'est cette capacité de se faire confiance, de passer à l'action (faire vs songer à faire), cette capacité d'être droit dans ses bottes et de faire ce que notre petite voix nous dit de faire ... Finalement être audacieux, j'ai l'impression que c'est être libre !

Le théâtre n'est pas une révélation, je savais au fond de moi que je voulais faire cela ! Mais encore une fois j'avais peur, peur de ne pas aimer, ne pas être bon !

La décision d'en faire a été le début de la marche vers l'audace ! Vers le désir d'être soi-même.

Mon objectif est donc de transmettre cette envie d'être audacieux, et de donner des petits outils pour l'être dans son quotidien.

Chacun a son niveau d'audace. Comme un muscle, on peut le travailler au quotidien pour être tous les jours meilleur.

Rentrer dans l'aventure "Libre Comme Max", c'est déjà le premier coup d'audace : on ne sait pas exactement ce que l'on va faire, on ne connaît pas les personnes qui vont nous accompagner, mais on y va quand même !

MAX

Faites de l'audace votre quotidien !

Tu veux en savoir plus sur l'aventure Libre Comme Max?

Atelier initiation

3 h pour apprendre à oser grâce à des méthodes théatrales et d'improvisation

Parcours hebdomadaire

15 h étalées sur 5 semaines pour approfondir l'audace

La parenthèse cabourgeaise

Un week end à Cabourg pour explorer le tourbillon de l'audace